mercredi 15 juin 2050

ma venue au monde

                     Bien à l'abri dans un petit village savoyard, là où je sus né; néanmoins je fus inondé d'affection et d'amour dans une famille nombreuse, où la richesse n'existait pas; mon armure pour la vie était très légère; la seule porte de sortie est un apprentissage auprès de mon père dans son dur métier de tailleur de pierres, ceci a été l'aubaine de ma vie qui allait faire un excellent autodidacte de la pierre, taille, sculpture,gravure, profession que j'ai pu consolider par un petit tout de France, afin d'éteindre mes envies.
                     Dans l'ombre, la frénésie de peindre qui ne m'avait jamais abandonné, aujourd'hui encore, je garde en moi cette immense joie malgré mes 96 ans.

                                                                                            Ce jour le 29/08/2013
Je n'ai jamais voulu faire de la vente un cheval de bataille.                                                                                                                                    
                                                                                    E.rigotti        

1 commentaire:

  1. Bonjour monsieur,
    Lydie Blanc était la nièce de ma grand mère Marie Emma Cattelin de La Bathie.
    Je suis contente de vous avoir découvert, vous et votre oeuvre.
    Vous pouvez me joindre danielegodardlivet@gmail.com
    Amitiés

    RépondreSupprimer